Carte du Sud-Ouest de La France, le plus grand pèlerinage de tous les temps

Calendrier des kermesses

Mes billets Commentaires (2)

Il y a des kermesses toutes l'année, jusqu'à la prochaine guerre. Que les bringues soient grandes, petites, datées ou improvisées, il y en a pour tout les goûts.

Le début de l'été et ses inévitables montées libidineuses ont plusieurs conséquences : d'abord, l'effroi de constater que nous ne sommes que des amas protoplasmiques dépendants de la circulation des hormones et de neurotransmetteurs eux-mêmes dépendants en partie des variations climatiques. Conséquence, la verve misanthropique s'atténue, et seule la kermesse nous permet de retrouver l'inspiration.

La rue du pipi à Pentecotavic

Les illustrations de l'article
proviennent du site des
Beouets de Vic-Fezensac

En ce qui concerne les grandes kermesses taurines, si vous êtes anticorrida, ce n'est pas grave : en effet, comme au rugby, on peut faire la troisième mi-temps sans avoir joué le match. Culture et implantation géographique de votre serviteur oblige, la période de l'été dans l'hémisphère nord sera privilégiée, le sud-ouest de la France et quelques débordements sub-pyrénéens seront de mise ici. La liste proposée ici est très loin d'être exhaustive, vu le nombre de kermesses existantes dans les régions sus-décrites.

Par exemple, en restant dans le pays basque, vous pouvez ne pas décuver de tout l'été car il y a des bringues sans arrêt. L'origine gersoise et l'intérêt tout subjectif de votre serviteur détermine en partie le contenu de ce calendrier. Chers amis, n'hésitez pas à m'envoyer vos impressions personnelles, ou même des kermesses à rajouter dans ce calendrier.

 Musicayre cuivre bandas à Condom, Gers, Gascogne

Festival International de Bandas y Peñas à Condom dans le Gers,
deuxième week-end de Mai

Je le répète, mes commentaires sur les diverses kemesses sont empreints de subjectivité. Mais alors que dire de Condom, la ville où je suis né..

Pour les intimes, on appelle ce festival : "les Bandas". Officieusement, les Bandas, c'est une beuverie effroyable pour certains... Officiellement, il s'agit d'un concours, un rassemblement de Bandas qui viennent parfois de loin. Les bandas ou peñas musicales sont des groupes musicaux d'ambiance, de rue, composés d'instruments des seules familles des cuivres, des bois et des percussions. Certaines excellentes Bandas ne viennent pas de très loin : dans la partie occidentale du Gers, influencée par la voisine culture landaise, il y a des Bandas, et pas des moindres ; "Las Murgas " de Cazaubon, "Les Armagnacs " d'Eauze (voir plus bas les fêtes d'Eauze). Ces groupes musicaux sont un ciment culturel important, et finalement pas mal de mes amis originaires de ce coin là sont musiciens, chanteurs... De l'autre côté, dans la partie orientale du Gers, nous sommes un peu plus basique, ou même binaire : Rugby/Bringue.

Totem Toto à Vic bodega la Querencia

Feria de la Pentecôte à Vic-Fezensac
dans le Gers "Pentecotavic"

Vic-Fezensac, ville de tradition taurine, avec ses arènes en béton les plus vieilles de France, se situe dans le Gers, un département qui a en commun avec ses départements voisins et amis d'être occupés par des indigènes qui ne viennent pas en féria pour sucer des glaçons ou peler des figues. Je vous laisse méditer sur la signification de ces métaphores...

La féria de de Vic, c'est la première grosse kermesse de la saison des bringues, autant dire qu'elles ont donc une valeur symbolique et affective considérables pour les bringueurs du Sud-Ouest, et même pour certains beouets venus de toute la France, d'ailleurs.

Edit : depuis 2004, mon implication et ma vision de cette fête s'est approfondie, car tous les ans je réalise avec mon compère Goomi un reportage photographique mis en ligne sur le site des Béouèts à Vic, dont je suis aussi l'administrateur.

La feria de Pentecôte à Vic-Fezensac

 

Georges on feria's sunday...Georges on feria's sunday...

Férias d'EAUZE , dans la partie occidentale notre Gers natal, premier week-end de juillet.

Au programme, un petit blanc local excellent, le maintenant célèbre Tarriquet, servant de base pour une sangria blanche à l'armagnac, destruction de chaises en plastique chez Georges pour l'apéro samedi soir, et cascades, gamelles impressionnantes assurées au café Le Divan et dans la rue à partir de trois heures du matin. Pour les aficionados, corridas, moi j'y vais pas. Attention, il arrive que les fêtes d'Eauze tombent en même temps que l'ouverture des fêtes de la San Fermin à Pampelune.

EncierroFêtes de la San Fermin à Pampelune
en Navarre espagnole
à partir du 6 juillet pendant une semaine

C'est LA consécration. Une des plus importantes kermesses du monde occidental, divinisée par l'écrivain américain Ernest Hemingway *, c'est le dépucelage de la bringue pour tout fêtard de base du Sud-Ouest. Au programme, américains bourrés se faisant empaler par des taureaux dans les rues dés 8 heures du matin pendant une semaine (encierro), corridas tout les jours, kermesse vingt quatre heures sur vingt quatre. Ambiance paisible, jamais de bagarres, mais attention toutefois, il y a des règles à respecter dans le comportement : ne pas pisser partout, mais plutôt dans les chiottes des bars. Dans certains endroits, ne montrez pas trop que vous êtes français. La calle estafete (rue de la fête) est la rue de prédilection des français.

(*) Dans le célèbre roman Le Soleil se lève aussi paru en 1926, et qui a inspiré le film de même nom réalisé par Henry King en 1957 (avec Tyrone Power, Ava Gardner, Mel Ferrer).

Lors de la San Fermin y a beaucoup de vols, et quand on a une voiture immatriculée en France, il faut mettre la bagnole dans un parking surveillé, même quand on est immatriculé dans le pays basque français. Attention aussi à certains taverniers malhonnêtes, vérifiez la monnaie quand vous venez de payer. Si vous êtes accompagné(e) par quelqu'un qui connaît bien cette kermesse, voire un autochtone, aucune inquiétude. Usage de la langue espagnole FORTEMENT recommandée. Si vous parlez le basque, vous êtes bien sûr chez vous.

Toros cap à capFêtes de la Madeleine à Mont-de-Marsan
dans les Landes,
3ème semaine de juillet
Deux taureaux en train de discuter de géopolitique

Et oui, encore des Férias, une fois n'est pas coutume... Mont-de-Marsan, préfecture des Landes, le plus grand département de France. Nos amis landais sont vraiment de sacrés fêtards. L'air iodé qui nous vient des superbes plages océaniques et l'odeur vivifiante des non moins superbes forêts de pins sont là pour nous permettre de supporter les matins de lendemain de bringue, où l'on se réveille avec l'impression douloureuse d'avoir un tomahawk planté au milieu du front, quelquefois même une hallebarde. Mes amis gothico-cyber-punks du "Roasted Chicken Commando" définissent cet état bien connu comme une "terror" gueule de bois.

La proximité du Gers, du pays Basque, et de Bordeaux, nous donne un brassage de participants intéressant. Ainsi, les ivrognes et les "chiens maigres" (entendez par là les Don Juan) seront tout à leur joie : présence de bringueurs et de gazières assurée...

 Tempo Latino à Vic-fezensac dans le Gers Tempo Latino à Vic-fezensac dans le Gers 3ème week-end de juillet

Vic ne se contente pas de nous offrir une sympathique féria pour la Pentecôte, signe d'ouverture des débauches estivales pour le sudiste fêtard. Elle nous donne aussi pour le Tempo Latino, en plein milieu de l'été, un festival dédié aux sonorités de la musique latino-américaine, notamment la salsa cubaine, fabuleux melting-pot de sonorités dédiées à l'amour sous toutes ses formes : la rythmique africaine c'est l'amour à l'état brut, la mélodie latine c'est l'amour et ses élans romantiques, et la cerise sur le gâteau, c'est la voie suave de la chanteuse... tout ça servant de fond à une kermesse parmi les autres, j'entends par là picole et raisonnements à gogo avec les amis.

Avouons-le, le Tempo Latino n'est pas au top niveau sur l'échelle des kermesses.. Mais, bon, il y a toujours un prétexte, et c'est quelquefois suffisant... que se soit le meurtre du taureau, la célébration de la musique, qu'elle soit latino à Vic, Jazzy à Marciac, ou fond de baloche disco de base à Lamothe... Comme dit le Pénible Lulu dans ses élans lyriques: "Bal disco ou bal musette, y'a toujours une buvette".

 Ferias de Bayonne

Férias de Bayonne au début du mois d'août

Grosse kermesse en terme de nombre de participants. L'empreinte de la culture basque se fait bien sentir ici. La foule est extrèmement dense dans le beau quartier du "Petit Bayonne " et c'est pas les bars qui manquent. Pour ceux qui ont des entrées ou des amis basques, soirées privées...

Avec Olivier pour la feria 2004

Titou et Olivier devant le O'Purple aux ferias de Dax 2004

Férias de Dax pour le quinze août,
dommage que tout ferme à quatre heures du mat (Dax est une ville thermale, il ne faut pas faire fuir la clientèle), sauf pour ceux qui ont leurs entrées dans les soirées privées. L'avantage de Bayonne et Dax, si on va pas à la corrida, c'est qu'on peut être toute la journée sur plage à l'océan, et bringuer le soir.

Pour les gersois qui rentrent de Dax, possibilité de s'arrêter à Jazz in Marciac (démarre à la mi-août et dure une semaine): en plus de passer pour un(e) ivrogne, vous passez pour un(e) mélomane. Agir selon les goûts en ce qui concerne le style mais tout de même, le Jazz de la Nouvelle-Orléans est recommandé, c'est sans doute la forme de Jazz la plus appropriée pour la kermesse.

L'imprévisible José avec les "feriantes" en costumes à Malaga

Costumes portés par tous les "feriantes"
pendant les fêtes... de 2 mois à 77 ans !!!! (José à droite)

Férias de Malaga Semaine du 15 Août. Voici les commentaires enflammés de mon ami José qui m'a suggéré de rajouter ces férias dans le calendrier, vous allez comprendre pourquoi : "Du vendredi soir au dimanche soir de la semaine suivante, toute la ville s'arréte de travailler et ne pense plus qu'à faire la fête. Cela commence vers 15-16 heures dans le centre ville transformé en une immense salle de fêtes en plein air ou dans les bar ayant de l'air conditionné (because 30-35° plus les ° de la biére ou d'une boisson à base de raisins surnommé pour la circonstance CARPE DIEM de type vin blanc mais qui passe trés bien, CQFC pas mal à la tête...).

Les filles et les femmes sont toutes superbement belles dans leurs costumes de GITANA en train de danser avec qui veux des SEVILLANAS endiablées dehors, dedans, PARTOUT...

Puis vers 22 heures, tout le centre ville se vide. Il est temps de manger un peu, de se doucher et changer de costume pour continuer le soir...

Et le soir débute vers 1 heure du mat' dans un site ammenagé par la ville de Malaga dans un immense terrain vague situé en dehors de la ville.

Là, on trouve 150 CASETAS, sorte de bars-restaurants-boîte de nuit d'un quartier, d'une entreprise ou d'une organisation syndicale ou autre (il y en a pour tous les goûts...) où toute la famille est réunie pour manger jamon serrano, chorizo, tortillas, pescaitos fritos, ... élire la MISS caseta... JUVENIL ou pas, et danser jusqu'au petit jour... La veille du 15 Août 1994 (jour férié en espagne) il y eu 1 000 000 de personnes dans ces casetas !!!!! GEANT !!!!

En plus des casetas, il y a une fête foraine gigantesque avec toutes les attractions que tu veux...

Et ce qui est génial dans cette féria de Malaga, c'est que tu peux aller dans n'importe quelle caseta sans te faire refouler comme à Séville, que tu commences vers 15 heures avec 2 ou 3 personnes à faire la fête et tu te retrouves vers 8 heures du matin le lendemain avec 20 personnes, inconnues quelques heures auparavant, déjeunant à la terrasse d'un café CHOCOLATE CON CHURROS.... GEANT !!!!!!
Puis tu vas au lit et vers 15 heures tu remets ça.... le tout pendant 10 jours et 10 nuits....

Pas mal, non ?

Et je finis plus fatigué que mes oncles de 60 ans.....!!!!!!!".

Merci à José pour sa description tres scientifique digne de figurer dans l'encyclopediae universalis.

Duncan Gerboulade

Beouetsavic 2004

Et les Autres....

Certaines fêtes que je n'ai pas citées sont inévitables. Citons en vrac de terribles et rudes kermesses landaises fin juillet et début aout : les Fêtes d'Hagetmau , de Soustons , de Tyrosse . Dans le pays basque, certaines fêtes qui ne sont pas les plus destroys mais sont rentrées dans la légende : Fêtes de Mauléon , d'Hasparren ... Retour dans le Gers à la fin du mois d'août, on commence à être fatigué : dernier week-end d'août, les Fêtes de Cazaubon , patrie de la Banda "Las Murgas ".

Il y a aussi les toutes petites fêtes, qui sont parfois les plus sympathiques et qui peuvent être paradoxalement celles où on finit dans des états parfois redoutablement cosmiques...

En Espagne, citons les forts sympathiques Fêtes de Huesca en même temps que Dax, mais on peut faire les deux, car chacune de ces fêtes durent plusieurs jours. Les Fêtes du vin à Saragosse , au milieu du mois d'Octobre, les dernières fêtes de la saison.

» Mes billets » Calendrier des kermesses
Le 28 juillet 1996
Par
, , , , , , , , , , ,

2 Pingbacks/Trackbacks

« »